logo baseline

Si la plupart des marchés économiques ont embrassé la promesse de l’économie numérique (transport de passagers, linge et meubles de maison, musique et cinéma pour n’en citer que quelques uns…) le marché de l’IT est étonnamment resté très en retrait. Ceci est particulièrement vrai pour le secteur de l’infrastructure informatique et il n’existait pas jusqu’alors de marketplace cloud et datacenter. 

La conséquence de cette situation est un marché “non fluide”. Or, selon la théorie de l’économie de marché, ceci est l’une des conditions de la concurrence pure. Les acheteurs et les vendeurs peuvent-ils entrer librement en relation les uns avec les autres alors que nombre de solutions et d’offres passent en dessous du radar des uns et des autres ? Peuvent-ils dès lors fixer librement leurs prix alors que plus de la moitié des offres de vendeurs ne sont pas connus par les acheteurs ? Ceux-ci peuvent-ils alors acheter au meilleur prix ? Plus encore les acheteurs IT, en tête desquels les DSI, ont ils connaissance de la meilleure offre technique pour répondre à leur besoin ?

On nous objectera que la création d’infrastructures informatiques nécessite études et conseils. Certes, nous en convenons et tout le marché de l’IT ne peut passer à ce jour par la vente en ligne. Cependant cette objection masque volontairement une réalité plus nuancée: un tiers des besoins informatiques des entreprises ou des institutions publiques peuvent faire l’objet d’achat sur étagère.

Chez the8bits nous avons identifié trois secteurs en particuliers qui peuvent se libérer, en tout ou partie, de la contrainte de la vente en “mode projet”. Cette identification est le fruit de constats apparu au cours des nombreuses années d’expérience des fondateurs dans le secteur des ESN.

1/ Le marché de l’hébergement des données informatiques

Qu’il soit logique (hosting, cloud) ou physique (housing, hébergement IT), le marché de l’hébergement informatique est l’un des plus compétitifs et pourtant l’un des moins transparent. En effet, seules les grands hébergeurs, et notamment les grands opérateurs, sont identifiables sur ce marché.

Pour le Cloud, nous retrouvons comme dans de nombreux autres marchés européens la prédominance des GAFAM. En effet, Google Cloud, AWS pour Amazon, Apple Cloud ou encore Azur pour Microsoft se taillent la part du lion avec plus de 70% du marché européen, reléguant les grands acteurs locaux au rang de joueurs de seconde division (voir à ce propos l’article récent de l’Usine Nouvelle: https://www.usinenouvelle.com/editorial/le-covid-19-souligne-notre-dependance-aux-gafam.N947261)

Sur le terrain les fondateurs de the8bits.com ont souvent rencontré des entreprises cherchant à externaliser leurs machines serveurs, situées dans leurs salles IT (on premise) ou à la recherche de sites secondaires ou de sites PRA sans connaitre d’autres offres que celles de ces mastodontes. Au delà de la problématique des respects du RGPD européen (compliance GDPR), apparaissent très souvent les sujets de souveraineté numérique et même de concurrence.

Pour faire face à cette situation, la plateforme 8bits a donc créé un outil de matching entre l’offre et la demande, pour que les entreprises ou les institutions publiques puissent décider, en toute connaissance de cause, où héberger leurs précieuses données.

C’est pourquoi vous trouverez sur notre marketplace cloud et datacenter des offres de housing (datacenter) et de hosting (cloud) de spécialistes français et européens, ainsi que toute une gamme de services managés et de solutions en mode SaaS. Plus de choix, plus de services et plus de prix, voilà notre promesse.

2/ Le basculement du marché des services informatique du mode “régie” au mode “on-demand”

Alors qu’il y a une dizaine d’années le marché des services informatiques externalisés (internalisés serait un terme plus juste) faisait l’objet à 95% de construction d’équipes “en régie” (aussi connu sous le vocable “centre de services”), les entreprises ont cherché plus de souplesse dans leurs besoins métiers et plus de flexibilité dans leurs budgets. En 2019, déjà 35% des services délivrés par les ESN (entreprises de services numériques – les ex SSII) sont acquis à la demande par les clients.

Ceci n’est pas sans poser problème pour l’organisation des ESN, celles-ci devant gérer les coûts de périodes d’inter-contrat de leurs salariés, ainsi que les coûts d’acquisition client (de l’ordre de 20% selon Gartner).

La réponse apporté par 8bits, la marketplace cloud et datacenter, est de permettre à des acheteurs, directement en exploitation IT – à parti de leur smartphone – ou depuis un bureau, de faire face à leurs urgences techniques en trouvant en quelques clics le technicien disponible répondant à leurs besoins.

En référençant plus de 180 gestes techniques et plus de 300 techniciens et développeurs IT, nous vous proposons 24/7 la bonne compétence au bon moment. Cette nouvelle façon de gérer l’urgence informatique en “juste à temps” permet également aux ESN de mettre à disposition d’un très grand marché leurs techniciens et ingénieurs en inter contrat, tout en réduisant leurs coûts d’acquisition client. A termes, chaque partie y trouvera son compte, dans un équilibre prix / rareté qui permettra une amélioration de la productivité de chacun. Et à ce propos…

3/ Baisse des coûts cachés pour tous avec la marketplace cloud et datacenter !

Une explication majeure au manque de transparence du marché des infrastructures informatiques et notamment du marché des services informatiques, réside sans doute dans les coûts cachés que subissent acheteurs et vendeurs. 

Comme évoqué au paragraphe précédent, les coûts d’acquisition clients sont très élevés pour les entreprises de services numériques, qui dépensent énormément en événementiel, marketing et activités commerciales.  Ces entreprises ont donc intérêt à réduire leurs coûts pour rester compétitives et donc à s’abonner aux services de notre place de marché.  

Cependant les coûts cachés ne sont pas l’apanage des seuls vendeurs. Les acheteurs aussi doivent faire face à des coûts importants et pas forcément identifiés. Des heures de recherche pour le bon produit ou le bon services par exemple. Avec déjà 100 000 produits et un moteur de recherche interne pour accéder en “juste 1 clic” à l’article recherché, 8Bits fait économiser de précieuses heures aux informaticiens. Notre site web s’enorgueillit d’ailleurs de proposer la plus grande base de données de matériel brocké (occasion reconditionnée) avec plus de 40 000 pièces informatiques.

Le temps précieux est également économisé en offrant en un seul point de contact une très large palette de matériels (hardware), logiciels (et progiciels) et services. Chaque internaute peut constituer son panier d’achat avec des solutions de cybersécurité, des switchs haute vélocité, de l’assurance d’exploitation datacenters, du service DevOps pour ne citer que quelques exemples. Un seul panier, permettant de distinguer OPEX et CAPEX, payable sur facture ou en leasing.

 Une autre source d’économie se situe dans les processus de validation d’achat et le monitoring (le contrôle) des dépenses IT. En intégrant la plateforme 8bits aux ERP et systèmes d’information des entreprises, en fournissant de nombreux KPI, en intégrant les prix négociers avec les fabricants et le raccourcissement du workflow de validation, notre marketplace cloud et datacenter garantit des économies !

Alors vous attendez quoi pour vous inscrire ?