logo baseline

Auteurs de cet article sur la virtualisation des serveurs hérités : Myriam Khan et Alexandre Souf

Le MCO par la virtualisation des serveurs hérités

La maintenance des serveurs informatiques, et en particulier des serveurs hérités, est au cœur de l’exploitation IT des entreprises. Pour 90% d’entre elles, pas de serveur opérationnel signifie toute simplement pas d’activité économique.

Une des raisons d’être de la plateforme web the8Bits.com est de vous simplifier la recherche de pièces détachées parmi 40 000 références de toutes les marques, dont des pièces pour serveurs. Nous vous proposons également des offres de tierce maintenance et d’infogérance pour vous épauler et vous garantir un excellent maintient en condition opérationnelle.

Mais savez-vous qu’il existe une autre solution et qu’elle est elle aussi disponible sur www.the8bits.com ?

En effet, notre partenaire STROMASYS vous propose une solution particulièrement adaptée aux parcs informatiques vieillissants. Cette solution vous permet de réduire vos coûts de maintenance par la virtualisation des processeurs anciens. Cela signifie que vous basculez vos serveurs hérités (ou server legacy) sur des serveurs actuels, tout en conservant ce qu’ils contenaient, et notamment leurs précieux logiciels.  

Pourquoi penser autrement ?

Définition des « serveurs hérités »

La définition de « serveur legacy » pourrait être « anciens serveurs officiels ». Littéralement legacy signifie « héritage » en anglais. On parle donc des systèmes informatiques « hérités ». Il s’agit des matériels et des logiciels en place depuis longtemps dans l’entreprise, souvent mis en place par une équipe qui elle, n’est plus dans l’entreprise. Le legacy est souvent présenté comme le contraire du cloud computing et de l’innovation numérique. Il est surtout synonyme d’obsolescence, car le contraire du Cloud est plutôt le « on premise ».

Les avantages de la virtualisation des serveurs legacy ?

En faisant appel à la suite logicielle d’émulateurs CHARON de STROMASYS, vous pouvez rassurer vos « clients métiers » ainsi que votre direction : pas de (re)développement à faire ! Cela signifie donc une continuité de service assurée à bien moindre frais ni perte de temps.

Surtout, ce choix vous permet de conserver en production de « vieilles » applications, rarement compatibles avec des machines serveur plus récentes. Car malheureusement, la migration du contenu des serveurs legacy vers des machines physiques plus récentes n’est pas toujours possible (système d’exploitation, langage…)

De surcroit on sous-estime souvent les difficultés posées par les « vieux » serveurs d’un système d’information. Comme pour une voiture, outre une hausse des risques, les coûts d’entretiens augmentent avec le temps. En effet, les pièces détachées sont plus rares et donc plus onéreuses (même si vous les trouvez sur 8Bits à un tarif très bas).

Parfois même la pièce est disponible en un seul exemplaire. Dans ce cas elle est souvent réservée par un contrat de maintenance… (oui, c’est du retour d’expérience, c’est pourquoi de telles pièces ne sont pas proposées sur notre marketplace).

Toutefois le principal risque provient du besoin de réaliser des interventions plus complexes. Il reste peu de spécialistes compétents sur ces systèmes anciens, donc là aussi une rareté synonyme de prix élevés. Seules quelques sociétés ont les connaissance pour vous accompagner dans la gestion de tels serveurs machines. Aussi, le manque de personnel formé sur les serveurs anciens peut se traduire par des erreurs humaines lors de la maintenance. En effet, un technicien habitué au matériel récent peut sans le vouloir déclencher un incident aux conséquences désastreuses, notamment pour les systèmes ayant un rôle critique dans la production.

Au final le risque est très élevé, tant du fait de la rareté des pièces que de la perte des compétences et donc d’une erreur humaine. Et le risque nous l’ignorons généralement… tant qu’il ne se réalise pas (c’est humain, c’est un biais cognitif).

Alors émuler plutôt que remplacer vos serveurs hérités ?

Nous l’avons vu, redévelopper une application à l’identique pour un système moderne c’est fastidieux et couteux. Nous sommes en effet dans un milieu critique et les certifications nécessitent du temps. La bascule ne peut pas se faire instantanément. Les opérations intermédiaires peuvent rendre les applications indisponibles pendant plusieurs semaines, ce qui est impensable dans l’industrie ou la production informatique en général.

C’est pourquoi leur émulation sur des serveurs x86 actuels, physiques ou virtualisés, sous Windows et Linux est la solution proposée et réalisée par les équipes de Stromasys . En ne modifiant pas le système d’exploitation, les applicatifs ainsi que les bases de données restent inchangés. Vos données conservent leur intégrité grâce à la  « traduction » du langage du processeur. Il est même possible de faire fonctionner sur un unique processeur émulé plusieurs systèmes d’exploitation.

Afin de répondre au plus grand nombre de situations, les émulateurs de Stromasys évoluent constamment. Ils proposent ainsi des améliorations de performance, la prise en charge de nouveaux drivers de périphériques, ou des évolutions des modèles de serveurs et de systèmes d’exploitation. Cerise sur le gâteau, le choix de l’émulation permet un accès à un volume de mémoire plus important et à une meilleure interface réseau.

Abandonner l’idée d’une migration vers le Cloud ?

Il existe aussi une autre raison de choisir l’émulation quand l’entretien et le maintient en condition opérationnelle devient compliqué et cher. En effet, l’émulation peut-être envisagée comme une préparation de migration vers le Cloud. Et Stromasys peut alors mettre à votre disposition son savoir faire et son réseau de partenaires tels que les opérateurs Orange Business Service, AWS ou encore Oracle Cloud.

Quelle retour d’expérience (Retex) ?

En 20 ans, des entreprises réputées telles qu’IBM, Michelin ou Airbus ont fait confiance à Stromasys pour la migration d’applications critiques.

Concrètement ?

La virtualisation sous l’émulateur CHARON est une solution rapide, efficace et économique pour pérenniser les applications anciennes. Le temps de migration est de quelques jours seulement. Elle couvre environ 80 % du marché avec ses émulateurs standards, qui reproduisent les processeurs suivants :

  • PDP (PDP-11),
  • VAX (Micro-VAX, VAX, Vax-Station),
  • ALPHA (AlphaServers, AlphaStations),
  • SPARC (SUN, FUJITSU) ou encore
  • PA-Risc (HP3000, HP9000).

STROMASYS peut également effectuer des développements spécifiques pour répondre aux autres besoins. Car si la majorité des drivers sont disponibles de façon standard, pour les cas spécifiques, l’équipe est capable de les développer sur mesure.

Quels gains ?

Les gains de productivité s’en ressentent très vite aussi (vitesse d’exécution et arrêt de la maintenance matérielle). De plus la renégociation des contrats de maintenance représente une économie immédiate. Et STROMASYS peut s’en charger pour vous.

Au final le retour sur investissement (R.O.I) se réalise généralement en moins d’un an. Voilà qui devrait faire plaisir à votre DAF ! Et surtout quelle sérénité une fois la migration réalisée !

Convaincus ou demander à l’être ? Pour la réalisation d’une étude par STROMASYS il vous suffit de « juste 1 clic ». www.the8Bits.com/service/stromasys…